La pédagogie par le jeu

Pédagogie par le jeu

La pédagogie par le jeu

Serait-il judicieux de jouer durant les heures de cours ? Voilà une question qu’on se posait encore dans un passé pas très lointain.

Un peu d’histoire


vieille époque

A partir de l’école primaire le jeu se fait de plus en plus rare. Il se cantonne  aux seules petites sessions de récréation. La faute à un héritage datant du 20eme siècle.

En effet à cette époque, le jeu se pratiquait dans des endroits spécifiques tels que les terrains et parcs à thématiques. En agissant de la sorte, les parents ainsi que les éducateurs voulaient empêcher  l’influence des adultes sur le jeu des enfants. De plus la pratique du jeu dans des endroits dédiés permettait de mieux protéger l’enfant et maximiser son développement. Le problème, c’est que l’absence des adultes, impliquait un appauvrissement des ressources culturelles,.Ce qui pouvait nuire à la créativité et à l’imagination des enfants.

Une méthode appréciée


A l’inverse, la pédagogie par le jeu permet de favoriser la coopération entre l’adulte et l’enfant. Là où l’enfant donnera libre cours à sa créativité, l’adulte aura un rôle de soutien. Il pourra ainsi apporter, différentes ressources émotionnelles, cognitives et communicatives. Résultat, l’enfant aura plus confiance en lui, ce qui induit un développement maximal de son potentiel.

L’enseignement, un secteur à dynamiser


Ecolière

Dans plusieurs pays y compris certains pays occidentaux, l’éducation publique repose plus, sur la formation et la préparation des enfants aux tests et examens, que sur l’apprentissage par le divertissement.

Le jeu se retrouve marginalisé malgré sa contribution au développement et à l’épanouissement de l’enfant.

Un système qui a fait ses preuves


Pourtant, de nombreuses recherches se rejoignent sur un point : le jeu peut occuper une place spécifique dans le processus d’apprentissage de l’enfant. Au Danemark par exemple, le jeu de rôle fait partie des outils éducatifs utilisés par les enseignants. Il en ressort davantage de motivation chez les élèves, plus de facilités à se concentrer et un meilleur développement de compétences. Là-bas, on ne se pose plus la question de savoir si le jeu a une fonction éducative ou pas. On essaye plutôt de trouver comment le rendre encore plus efficace.


Henriksen Thomas (2004). « On the Transmutation of Educational Role-Play ».

http://www.enfant-encyclopedie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *